La nuit a tort

La nuit a tort (2010)

Le jour s’est levé (Téléphone)
revisité par byol
Cette nuit imposée

Souvenir étranger

Que l’on vit et pas rêvé

Ce matin nous rappelait

des bébés enlevés

Plein d’anxiété

Si nos coeurs se soulèvent

Qu’ils doivent s’en aller

Oublier

Comme la vie avançait

En nous on doutait

Si endormis, on se lève

On a tout refoulé

Quand cette nuit allongée

On a réalisé

Que ce n’était pas une trêve

Que notre réalité

Vous êtes ici pour croire

Rien d’autre à vouloir croire.

Croire que l’on sauve ce soir

Pour qui veut savoir

Mensonge levé

Sur notre délaissé.

Qu’a-t-on donc évité ?

Qui nous est enlevé

Oui, mensonge arrangé

Tout est décoloré

A-t-on donc pardonner ?

Que la nuit nous a soufflée

Et ils ne veulent pas y croire

Que nous autres à vouloir

Croire qu’une vie sans pourboire

Et qu’elle déjà en vaut

Déjà l’taux

Mais bien trop haut

À vous de voir

À vous de croire

Ces vies détournées

Sur cette belle réalité

La vie n’est qu’une soirée

Et la nuit qu’une mort

Sans vie détournée

Que si la vie a tort

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s