À défaut

À défaut (1991, Bruxelles)

À défaut de l’avoir rencontrée
J’imagine ce qui aurait pu se passer
Je me fais mon cinéma
Tout me semble être possible
Dans le domaine de la réalité

Ma mère, celle de là-bas
Je ne la verrai sans doute jamais
Je ne la rencontrerai jamais
Elle vit dans mon esprit

Est-ce que ça me suffit
Ça me suffit de croire que
Je serai dans la même pièce
Peut-être sans le savoir
Peut-être sans qu’elle le sache

(c) 1991 mihee-nathalie lemoine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s